Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > A LA UNE > Mystère de Joël Blanchon du vendredi 04 octobre au jeudi 10 octobre Galerie (...)

Mystère de Joël Blanchon du vendredi 04 octobre au jeudi 10 octobre Galerie Delobel, Ouistreham Riva-Bella

L’association Surface Sans Cible poursuit sa cinquième saison de manifestations photographiques, inaugurée par sa présence à la Grange aux Dîmes pour les journées du patrimoine, avec cette exposition monographique du photographe Joël BLANCHON à la galerie Delobel en partenariat avec la ville de Ouistreham Riva-Bella.
Ce sont trois artistes nouvellement entrés dans le collectif Surface Sans Cible qui se succéderont cette saison à la Galerie Delobel. Après cette création de Joël Blanchon ce mois d’octobre suivront successivement les œuvres de Jean-Pascal BIVILLE en avril et celles d’Emmanuel FOSSEY en juin.

L’artiste :
« Photodidacte, Photodriver et Photopeintre », Joël Blanchon s’est spécialisé dans les tirages photos numériques sur plexiglas. Son intérêt durable pour la photographie date d’un voyage aux USA et plus particulièrement à New York. Il privilégie le ca-drage, les couleurs, les formes, les matières et l’esthétique. En ce qui concerne la lumière, il est particulièrement sensible aux effets de contraste, au clair-obscur. Il aime opposer les thèmes (exemple : opulence et misère, cité et campagne, etc…) par une approche minimaliste tout en mettant en valeur l’aspect esthétique de tout ce qui nous entoure. Il préfère les plans serrés aux plans larges et les cadrages de détails aux plans d’ensemble de telle façon qu’ils se transforment en des univers autonomes et détachés du réel dans lesquels ils baignent. Il aime donner à voir les aspects de la vie, à contre-courant de la vision actuelle qui privilégie la vitesse, le virtuel, etc...
En photographiant des associations insolites d’objets communs, il compose une image mystérieuse qui tend vers l’abstraction. C’est pour lui le moyen de relier le figuratif à l’abstrait et non de les opposer. « On me fait souvent remarquer que certaines de mes photos ont l’aspect de peintures abstraites » dit il. Toutes ses photos numériques sont brutes et non retouchées, c’est la prise de vue spontanée qui l’intéresse.

L’impression sur plexiglas met en valeur les couleurs et les contrastes. Le châssis, de la taille de la photo, permet de rigidifier la structure et de donner à l’ensemble un aspect moderne qui s’inscrit parfaitement dans l’environnement d’aujourd’hui. Certaines de ses photos se rapprochent d’une peinture abstraite et elles rejoignent ainsi le monde de la peinture. Les deux supports sont différents mais la démarche est la même. « Mes cadrages se rapprochent de la construction d’un tableau et un certain nombre de peintres et de cinéastes ont influencé ma technique de prise de vue ».

L’exposition « Mystère » :
À travers des photographies aux noms de films qui l’ont inspiré (La Dame de Shanghai, Le Procès, Othello, Conversation Secrète, Faux Semblants, l’Homme aux bras d’Or et Citizen Kane...), l’auteur propose une immersion dans le monde du Mystére, toujours inaccessible, obscur, inconnu mais obstinément attirant.
L’impression sur plexiglas assure une protection optimale de l’œuvre et une mise en valeur maximale des contrastes. La photo est parfaitement protégée et acquiert une profondeur, un éclat et une intensité des couleurs renforcées.

Partager


© SURFACE SANS CIBLE | Réalisé par PilotMotiv | WEBMAIL PRIVE | SPIP 3.0.17 [21515] | Squelette BeeSpip v.